mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le gouvernement britannique va être poursuivi en justice pour des retards concernant la délivrance de visas à des Ukrainiens

Londres, 3 mai (Prensa Latina) Le gouvernement britannique devra faire face à une demande judiciaire collective en raison des retards dans le processus d’obtention de visas pour les Ukrainiens fuyant le conflit dans leur pays, a affirmé aujourd’hui le journal The Guardian.

D’après la publication, le procès contre la ministre de l’Intérieur Priti Patel est préparé par des groupes de défense des droits des réfugiés d’Ukraine.

Après le déclenchement de la guerre entre Moscou et Kiev le 24 février, le gouvernement britannique a offert un refuge aux personnes fuyant la crise, mais contrairement aux autres pays européens qui ont ouvert leurs frontières, le Royaume-Uni examine minutieusement chaque demande.

D’après les chiffres officiels, sur les 86 000 Ukrainiens qui ont reçu un visa jusqu’à présent, seulement 27 100 se trouvent sur le territoire britannique.

Une grande partie des 59 000 personnes qui ne sont pas encore arrivées sont des personnes à qui des visas ont été accordés mais qui n’en ont pas été informées par les autorités d’immigration, a noté The Guardian.

La semaine dernière, le gouvernement a admis des problèmes dans le traitement des permis de séjour au ministère de l’Intérieur, entraînant des retards dans la notification aux personnes approuvées.

La députée travailliste Ivette Cooper, qui est l’homologue de Patel au sein du dénommé cabinet fantôme (gouvernement virtuel de l’opposition), s’est jointe aux critiques adressées aux autorités chargées de l’immigration, qualifiant d’inexplicable et de honteux le délai entre l’approbation du visa et la notification aux réfugiés concernés.

Dans le cadre des programmes d’accueil de Londres, les réfugiés d’Ukraine ayant de la famille au Royaume-Uni peuvent rester dans le pays pendant trois ans, avec le droit de travailler, d’étudier et de recevoir des aides publiques.

Le gouvernement a également lancé un programme permettant aux citoyens d’accueillir des personnes originaires d’Ukraine qui n’ont aucun membre de leur familles au Royaume-Uni pendant au moins six mois.

peo/ssa/acl/nm

EN CONTINU
notes connexes