jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’explosion à l’hôtel Saratoga a provoqué jusqu’ici la mort de 35 personnes

La Havane, 9 mai (Prensa Latina) La trouvaille de trois autres corps sans vie dans l’accident de l’hôtel Saratoga à La Havane a porté aujourd’hui à 35 le nombre de morts après l’explosion provoquée par une fuite de gaz dans le bâtiment.

Des membres de la brigade de pompiers cubaine ont trouvé les restes ces dernières heures, dont deux ont déjà été identifiés, d’après l’allocution du chef de la brigade à la télévision nationale.

L’équipe est en train de travailler sans relâche pour retrouver le plus rapidement possible les personnes piégées dans les décombres de l’immeuble qui s’est effondré le 6 mai au matin, faisant également 85 blessés.

De même, les travaux de recherche et de sauvetage sont menés avec une extrême prudence en raison de la concentration de débris et du risque d’effondrement de la structure.

Vendredi dernier, l’hôtel Saratoga a subi les effets d’une puissante explosion lors de la desserte de ses installations par un camion-citerne de gaz liquéfié, qui a provoqué l’effondrement des façades frontales et latérales des premiers étages du bâtiment et des dommages aux autres bâtiments adjacents.

Les hôpitaux de la province ont fourni des soins immédiats aux blessés, tandis que plusieurs établissements de santé ont accueilli des milliers de personnes venues donner leur sang.

Les plus hautes autorités de la province et du pays sont arrivées sur les lieux. Ils suivent en permanence les opérations de sauvetage et ont adressé leurs condoléances aux familles des défunts.

Selon les dires des proches, 12 à 13 personnes pourraient être piégées à l’intérieur du bâtiment après l’explosion du vendredi 6 mai, a informé le dirigeant du comité provincial du Parti communiste de Cuba (PCC).

jcc/rgh/evm

 

EN CONTINU
notes connexes