jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le chef de l’opposition slovaque affirme que Zelensky ment quotidiennement

Bratislava, 10 mai (Prensa Latina) Le leader du parti d’opposition de gauche Direction-Social-Démocratie (SMER) de Slovaquie, Robert Fico, a refusé aujourd’hui d’écouter le discours du président de l’Ukraine, Vladimir Zelensky, devant le Parlement slovaque.

Celui qui est également ancien Premier ministre avait avancé la veille qu’il quitterait la session lors du discours du président ukrainien car, selon lui, « il ment tous les jours », a rapporté le quotidien Pravda.

Selon Fico, les propos de Zelensky sont contraires aux intérêts de la Slovaquie, a publié le journal local.

Au sujet de l’interruption des approvisionnements en pétrole et en gaz en provenance de Russie, le politicien a précisé que cela « nuirait gravement » à l’économie et à la stabilité énergétique de son pays.

En outre, le député Ladislav Kamenicky a accompagné le dirigeant du SMER en refusant d’écouter l’intervention du chef d’État ukrainien et a fait part de son rejet de la « mascarade » organisée au Parlement.

Durant son intervention de ce jour, Zelensky en a profité pour demander de l’aide à Bratislava, et a appelé à « l’intégration européenne » dans une tentative d’unir les forces contre la Russie.

« Plus nous coopérons, plus nous faisons pression sur la Russie. Et plus nous renforcerons l’unité européenne, plus les contours de notre victoire seront clairs », a déclaré le président ukrainien avec l’intention évidente d’impliquer davantage les pays de la région à sa cause.

peo/rgh/hml 

EN CONTINU
notes connexes