lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le « son » occupera le devant de la scène lors de la semaine cubaine en France

Paris, 16 mai (Prensa Latina) Le Centre des Arts d’Enghien-les-Bains accueillera en juin une Semaine cubaine avec diverses expressions culturelles, ayant  le  « son » comme pièce maîtresse voire identitaire de l’île, ont souligné aujourd’hui les organisateurs.

Dans une interview accordée à Prensa Latina, le directeur de l’institution hôte, Dominique Roland, a informé que c’était la deuxième édition de l’événement prévu du 7 au 11 juin, composé d’un programme varié dans la ville pittoresque de la région parisienne, très proche de la capitale.

Nous aurons des concerts, du matériel cinématographique, des conférences, des cours de danse et une exposition, ce qui donnera une continuité à une trentaine d’années de collaboration avec Cuba, notamment à deux décennies de liens entre Enghien-les-Bains et le pays des Caraïbes, a dit le connaisseur et amoureux de la culture et de l’histoire de la plus grande des Antilles.

Selon Roland, la prédominance du « son » dans cette nouvelle incursion artistique de l’île n’était pas par hasard.

C’est un genre musical et de danse étroitement lié à l’identité cubaine et à l’apport des cultures africaine et espagnole, un style qui aspire à faire partie du patrimoine immatériel de l’humanité.

Pour le réalisateur, plusieurs temps forts ponctueront la semaine, notamment les concerts du talentueux Cubain résidant en France, Alexis El Mura y su Timbre Latino, au Centre des Arts, et El Niño y la Verdad, qui clôturera l’événement sur la scène flottante du lac d’Enghien-les-Bains, dans une ambiance baignée de magie.

El Niño (Emilio Frías) et son orchestre représentent la nouvelle génération d’artistes de la musique cubaine. Ils partageront avec le public français le classique « A Bayamo en coche », du mémorable Adalberto Álvarez (El caballero del Son), une chanson immortalisée par le groupe musical Son 14 et la voix singulière d’Eduardo « Tiburón » Morales.

Parmi les présentations  nous auront également l’exposition « Du son cubain à la salsa », un voyage intéressant à travers le passé et le présent du genre, monté avec le soutien du Centre de recherche et de développement de la musique cubaine, a déclaré Roland.

L’érudit de la culture de l’île a en outre mentionné que la semaine rapprocherait encore davantage les villes dignes du statut de ville créative de l’Unesco, à savoir Enghien-les-Bains, La Havane et Santiago de Cuba.

Pour sa part, la coordinatrice générale de l’événement,  Carmen Mayans, a transmis à Prensa Latina la tenue des cours de danse prévus et la présence de l’École nationale de musique de La Havane. Neuf étudiants, en plus de se produire, interagiront avec les élèves de l’école locale.

Finalement, le concert d’Alexis El Mura y su Timbre Latino rendra hommage aux regrettés Adalberto Álvarez et « Tiburón » Morales, décédés en 2021.

jcc/jf/wmr

EN CONTINU
notes connexes