samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Poutine qualifie de suicide économique la politique énergétique européenne

Moscou, 17 mai (Prensa Latina) Le président russe Vladimir Poutine a qualifié aujourd’hui de suicide économique la politique énergétique menée par les pays européens lors d’une vidéoconférence sur le développement de l’industrie pétrolière nationale.

Pour le mandataire, il est évident qu’avec l’envoi des ressources énergétiques dans d’autres régions du monde, l’Europe n’aura plus la possibilité d’accroître son activité économique.

Il a averti que la plupart des nations de l’Union européenne (UE) sont déterminées à refuser les approvisionnements russes, sans comprendre les dommages qu’une telle décision causera à leurs propres économies, a rapporté le site officiel du Kremlin.

« Les Européens reconnaissent explicitement qu’ils ne peuvent pas encore renoncer complètement aux ressources énergétiques russes. En outre, il est clair que certains États membres de l’UE, dont le bilan énergétique contient une part particulièrement élevée d’hydrocarbures russes, ne pourront pas le faire pendant longtemps », a-t-il déclaré.

Le chef d’État a souligné que l’Europe impose de plus en plus de sanctions sur les marchés du pétrole et du gaz pour des raisons absolument politiques, en suivant ses propres ambitions et sous la pression des États-Unis, ce qui conduit à l’inflation.

Selon lui, la hausse des prix de l’énergie peut irrémédiablement saper la compétitivité d’une grande partie de l’industrie européenne.

Le rejet des ressources énergétiques russes signifie qu’à long terme l’Europe deviendra la région ayant les coûts énergétiques les plus élevés au monde, a-t-il prédit.

« Cela pourrait saper très sérieusement, et selon certains experts de manière irrévocable, la compétitivité d’une grande partie de l’industrie européenne, qui perd déjà de plus en plus de compétitivité face aux entreprises d’autres régions du monde, a souligné Poutine. 

Selon lui, il semble que les politiciens et les économistes occidentaux aient oublié les fondements des lois économiques fondamentales, ou préfèrent les ignorer délibérément à leur détriment.

Il a averti que ce sont les sanctions contre la Russie et les déclarations selon lesquelles il est possible de rejeter complètement les ressources énergétiques russes qui ont provoqué une hausse des prix du pétrole sur le marché spot.

Il a souligné que cette politique de l’UE affecte déjà les transports et l’industrie de ces pays et que ses conséquences retombent sur des millions de consommateurs européens.

peo/mgt/mml 

EN CONTINU
notes connexes