mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Unicef acclame les enfants blessés par des tirs de fête au Liban

Beyrouth, 18 mai (Prensa Latina) Le Liban enregistre aujourd’hui au moins quatre enfants blessés par des balles perdues par la suite des soi-disant tirs de fête, a dénoncé le bureau du Fonds des Nations Unies pour l’Enfance  (Unicef) dans ce pays. 

Via un communiqué, la représentation de l’Unicef a rappelé aux gardiens, aux communautés et aux autorités leur responsabilité directe dans le fait d’éviter que les enfants ne soient exposés aux risques qui portent atteinte à leur vie et à leur bonne santé. 

Dans les dernières 48 heures et après avoir connu les résultats des élections présidentielles, les tirs de fête ont augmenté dans le pays, une tradition que l’Unicef a qualifié de « très dangereuse».

Les tirs en l’air même avec des armes de gros calibre, en premier lieu dans des zones peuplées  entre les communautés, ne peuvent être justifiés en aucune circonstance ou occasion et doivent cesser, a plaidé l’entité.     

Le Fonds des Nations Unies a signalé que les enfants et les jeunes dans le pays étaient à chaque fois plus exposés à la violence armée à la maison et dans leur quartier. 

L’Unicef a de même ajouté que la violence armée façonne la vie des enfants qui en sont témoins et qu’aucun d’entre eux ne devrait être poussé à y participer, à en être témoin ou en être la cible de ces actes.      

Le Liban a tenu ses élections parlementaires dimanche dernier au cœur de sa pire crise économique et financière, avec quatre Libanais sur cinq dans la pauvreté.

jcc/livp/oda/yma

EN CONTINU
notes connexes