mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Russie donne un coup de pousse aux démarches de citoyenneté pour les résidents du sud de l’Ukraine

Moscou, 25 mai (Prensa Latina) Le président Vladimir Poutine a signé mercredi un décret simplifiant les démarches d’obtention de la citoyenneté russe pour les résidents des régions de Kherson et de Zaporizhzhia dans le sud de l’Ukraine.

Le document introduit des modifications au décret précédent, daté du 29 avril 2019, qui permettait aux résidents des républiques populaires autoproclamées de Donetsk (RPD) et de Lougansk (RPL) de demander la citoyenneté de la nation eurasienne de manière simplifiée.

Le texte, rendu publique sur le site web du Kremlin, indique que désormais les résidents de « la DPR et de la LPR, de la région de Zaporozhia ou de Kherson en Ukraine » peuvaient en bénéficier.

Après l’établissement du contrôle militaire russe sur l’ensemble des districts de Kherson et de Zaporizhzhia dans le cadre de la démilitarisation de l’Ukraine, la formation d’administrations civilo-militaires a commencé dans ces régions, et la radio et la télévision russes sont diffusées.

La population a également commencé à utiliser largement le rouble pour ses paiements et, selon les autorités, un référendum sur l’adhésion à la Russie devrait être organisé d’ici la fin de l’année.

Ce nouveau décret, précédé d’un autre souscrit par le chef de l’État russe le 24 avril 2019, a donné le feu vert à l’élargissement « simplifié » des passeports russes aux habitants de la région rebelle du Donbass.

Peu après, des centres de délivrance de passeports ont été ouverts dans la province frontalière russe de Rostov et le 14 juin 2019 les premiers habitants de Donetsk et de Louhansk ont reçu des documents russes, selon la nouvelle méthode.

La détermination du président fait suite aux traités d’amitié, de coopération et d’assistance mutuelle signés avec les dirigeants de la RPD et de la RPL le 21 février qui prévoyaient le maintien de relations diplomatiques et d’une assistance militaire. 

jcc/mem/odf

EN CONTINU
notes connexes