lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Président du Venezuela rejette les exclusions du Sommet des Amériques

Caracas, 24 mai (Prensa Latina) Le président vénézuélien, Nicolás Maduro, a rejeté aujourd’hui les prétentions des États-Unis d’exclure pour des raisons politiques et idéologiques plusieurs pays du prochain Sommet des Amériques.

Intervenant lors du Colloque international du bicentenaire de la bataille de Pichincha, tenu à Caracas, Maduro a déclaré que malgré la décision « totalement injustifiée et discriminatoire » de Washington contre les peuples de Cuba, du Nicaragua et du Venezuela, la voix de ceux-ci sera entendue au rendez-vous de Los Angeles, du 6 au 10 juin.

« Notre voix sera présente au Sommet des Amériques, quoi que dise le gouvernement des États-Unis, nous serons là avec notre vérité », a déclaré le mandataire.

Le chef d’État a affirmé que la décision d’écarter Cuba, le Nicaragua et le Venezuela a entraîné la condamnation unanime de plus de 25 gouvernements de la région, dont la position solidaire fait de la rencontre « le Sommet de la protestation contre l’exclusion impérialiste ».

À cet égard, Maduro a remercié les présidents et premiers ministres de plusieurs pays d’Amérique latine et des Caraïbes pour leur courage, leur solidarité et leur soutien, en particulier les dirigeants du Mexique, Andrés Manuel López Obrador, d’Argentine, Alberto Fernández, et du Honduras, Xiomara Castro.

De même, en s’exprimant au sujet de l’union qui doit prévaloir dans la région et au rôle de la Communauté des États d’Amérique latine et des Caraïbes (Celac), le mandataire a souligné que la route à suivre doit être celle  de la « diversité, la démocratie, et le droit de tous les peuples à exprimer leurs propres opinions ».

peo/Jha/Wup 

EN CONTINU
notes connexes