mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Journée de l’enfant avec un nouveau code des Familles

La Havane, 1 juin (Prensa Latina) Cuba célèbre aujourd’hui la Journée internationale de l’enfance par le biais de nouvelles réglementations contenues dans le projet de Code de des Familles, visant à sauvegarder les droits et le bien-être des enfants.

La proposition législative envisage une série de normes qui légitiment les droits des mineurs et la responsabilité des familles dans leur éducation et leur prise en charge.

Elle accorde de même aux enfants un statut juridique conforme aux postulats de la Convention internationale des droits de l’enfant et donne la priorité à leur accès à l’information, à la possibilité de grandir dans un environnement exempt de violence, à l’identité et à la communication familiale.

Le nouveau code de la famille introduit par ailleurs de nouveaux termes comme la responsabilité parentale et l’autonomie progressive qui, loin d’exproprier les parents du droit de s’occuper de leurs enfants, de les protéger et de les soigner, vise à promouvoir un changement dans la manière de concevoir l’éducation et la formation des mineurs.

« Être parent devrait être un acte de respect et d’amour pour les enfants. Si vous leur donnez une existence, vous devez également rechercher la préparation nécessaire au meilleur exercice de ces rôles de soins.

L’État s’en charge et nous devons comprendre que cela est nécessaire pour la protection complète des enfants », a déclaré Yamila González, docteur en sciences juridiques, au site Cubadebate.

De plus, la loi introduit des nouveautés dans la section relative à la filiation adoptive. Celle-ci propose que l’adoption soit étendue à l’âge de 18 ans et consacre le droit à l’information pour toutes les personnes impliquées dans le processus, notamment le droit des enfants à savoir qu’ils sont en cours d’adoption.

On y trouve d’ailleurs l’adoption ouverte comme une possibilité de maintenir des liens de communication avec la famille d’origine, pour autant que cela soit dans l’intérêt supérieur de l’enfant.

En outre, le pays des Caraïbes travaille à la conception d’une politique mondiale pour les enfants et les jeunes, avec 10 lignes d’action stratégiques pour assurer la construction d’un projet de vie viable dans le pays.

La Journée internationale de l’enfance a été instituée par un accord de la Conférence internationale pour la défense des enfants qui s’est tenue à Vienne, en Autriche, en 1952, pour rappeler la vulnérabilité des enfants face aux crises.

L’île célèbre cette date depuis le 1er juin 1963 avec une entité législative qui assure la protection de la population la plus jeune, l’accès à une éducation de qualité et des écoles qui répondent aux besoins des enfants handicapés.

Cuba a été l’un des premiers pays à ratifier la Convention internationale des droits de l’enfant en 1991.

jcc/oda/mks

EN CONTINU
notes connexes