dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un plan d’action syro-iranien pour dynamiser les relations commerciales

Damas, 1er juin (Prensa Latina) Les conseils d’administration de la Chambre de commerce mixte Syrie-Iran ont annoncé aujourd’hui un programme d’action complet qui contribue au développement des liens commerciaux entre les deux pays, ont rapporté les médias locaux.

Le plan prévoit l’élimination complète du tarif douanier de 4 % imposé aux marchandises entre les deux pays, ainsi que la facilitation de la circulation des marchandises que chaque pays exclura l’autre des listes d’interdiction de produits importés. On a également proposé de simplifier les procédures d’entrée des marchandises syriennes en Iran, en tenant compte des circonstances difficiles que traverse la Syrie.

En outre, on y trouve la solution du transfert d’argent par l’accréditation d’une banque privée dans les deux pays avec deux bureaux de changement autorisés, ainsi que d’ouvrir des comptes commerciaux et de garantir les droits des parties à tout contrat commercial.

La mise en place d’une société de transport commune entre les hommes d’affaires des deux nations figure également dans le plan, de même que l’adoption d’une ligne terrestre et maritime permettant de réduire les coûts de transport et d’accroître les échanges commerciaux.

De même, une banque de données sera créée pour favoriser l’accès aux produits dont les exportateurs et les importateurs ont besoin, et un centre d’arbitrage commercial sera établi dans les deux pays pour résoudre les différends commerciaux.

En plus, le programme augmentera le nombre de foires de vente directe des produits des deux pays et établira un centre commercial pour les produits syriens en Iran. Il stimulera également le tourisme entre les deux pays en soutenant les entreprises et les offices de tourisme.

L’Iran est un allié militaire et politique de la Syrie, et les deux pays cherchent à élever leurs relations commerciales et économiques en surmontant les obstacles à l’origine des mesures correctives unilatérales imposées par les États-Unis et l’Union européenne à l’encontre des deux pays.

jcc/ssa/oda /fm

EN CONTINU
notes connexes