lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La presse française reflète la posture de Cuba face à l’allégement du blocus

Paris, 2 juin (Prensa Latina) Des médias français ont aujourd’hui reflété dans leurs publications la position de Cuba de considérer  les récentes annonces des États-Unis pour alléger le blocus qu’ils lui imposent comme des avancées dans la bonne direction, mais limitées.

Le quotidien Le Figaro, la chaîne BFM TV et Radio France International, entre autres, ont consacré des espaces au texte diffusé hier par le Département nord-américain des Transports pour révoquer « des actions antérieures qui restreignent certains services aériens entre les États-Unis et Cuba ».

Ils ont également rappelé que sous l’administration de Donald Trump (2017-2021), le blocus économique, commercial et financier imposé à la nation antillaise s’est intensifié, mais sans préciser que Washington a appliqué 243 mesures pour renforcer l’asphyxie de l’île, dont des dizaines adoptées en pleine pandémie de Covid-19.

L’une de ces décisions avait été de limiter l’autorisation des vols depuis le territoire nord-américain à la seule capitale cubaine, ce qui a eu de graves répercussions sur les familles des deux côtés du détroit de Floride.

Les médias français ont également rappelé que Washington a par ailleurs rapporté le mois dernier des changements de normes et procédures concernant la délivrance de visas, les envois de fonds et le secteur privé de l’île.

Le gouvernement cubain a quant à lui rappelé que ces récentes décisions ne modifient pas le blocus en vigueur depuis plus de 60 ans, en insistant sur la portée limitée de celles-ci, position dont ont fait écho plusieurs publications dans l’hexagone.

La Havane a également rejeté le langage hostile et la démagogie qui ont accompagné ces annonces du gouvernement nord-américain concernant l’allègement limité du blocus et a clairement indiqué que l’intérêt des États-Unis reste d’imposer un changement de régime sur l’île.

peo/jf/wmr 

EN CONTINU
notes connexes