mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les États-Unis lèvent les restrictions sur les voyages de groupe et les envois de fonds à Cuba

Washington, 8 juin (Prensa Latina) Le gouvernement étasunien a modifié mercredi sa réglementation sur les voyages de groupe à Cuba et l’envoi de fonds, deux des mesures restrictives adoptées pendant le mandat de Donald Trump (2017-2021).

L’Office of Foreign Assets Control (OFAC) du département du Trésor a déclaré que les nouvelles directives seront publiées demain dans le Federal Register.

Les nouvelles directives permettront aux Etasuniens de se rendre sur l’île dans le cadre d’un voyage éducatif en groupe sous les auspices d’une organisation soumise à la juridiction des États-Unis. Ils devront être accompagnés par un employé, un consultant rémunéré ou un agent de l’entité de parrainage.

Ils donneront le feu vert également, sous certaines conditions, aux transactions liées à ces voyages et d’autres liées à la participation ou à l’organisation de réunions ou de conférences professionnelles à Cuba.

L’OFAC a précisé que les voyages de personne à personne et les visites pour des activités touristiques sur l’île restent interdits.

En ce qui concerne les envois de fonds aux membres de la famille et aux citoyens cubains, l’administration nord-américaine a officiellement éliminé la limite de 1 000 dollars tous les trois mois, sans toutefois préciser les mécanismes d’envoi de ces fonds.

En mai dernier, Joe Biden a affirmé qu’il lèverait certaines des 243 mesures prises sous l’ère Trump, que la politicienne démocrate a maintenues depuis son arrivée au pouvoir en janvier 2021.

Le gouvernement cubain a déclaré que ces actions devenaient un pas dans la bonne direction, mais qu’elles sont insuffisantes tant que le blocus économique des Etats-Unis ne soit pas levé.

L’administration nord-américaine a promis d’accroître les services consulaires et le traitement des visas, et d’offrir aux familles des facilités pour rendre visite à leurs proches à Cuba.

En outre, la Maison Blanche a manifesté son intention de rétablir un programme de regroupement familial suspendu depuis des années.

La semaine dernière, le ministère étasunien des Transports a autorisé les vols vers les aéroports cubains en dehors de La Havane qui étaient interdits depuis 2019.

jcc/mgt/avr

 
EN CONTINU
notes connexes