jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un hommage au musicien Adalberto Álvarez lors de la Semaine cubaine en France

Paris, 10 juin (Prensa Latina) La Semaine cubaine tenue dans la ville française d’Enghien-les-Bains a rendu hommage jeudi au célèbre musicien et compositeur-interprète Adalberto Álvarez (1948-2021), lors d’un concert d’Alexis El Mura y su Timbre Latino.

Le groupe a clôturé la troisième journée de l’événement au Centre des arts de la charmante ville de la région parisienne, où le public a rempli le théâtre et s’est joint à l’hommage rendu à celui qu’on appelle le Caballero del Son, dans une édition consacrée précisément au son, genre musical et de danse qui identifie l’île.

Des chansons composées par Álvarez telles que A Bayamo en coche, Fin de semana es la cita, Tal vez vuelvas a llamarme et El Son de la madrugada ont fait partie de l’ovationné spectacle, qui n’a laissé presque personne assis dans l’auditorium.

Alexis Donatien a également dédié le spectacle à d’autres personnalités du monde culturel cubain décédées ces dernières années, notamment Juan Formell (2014) et José Luis Cortés (2022).

En outre, il a célébré à travers sa musique la richesse et la diversité de l’Amérique latine et des Caraïbes et les liens d’amitié avec la France.

Le concert s’est terminé par une improvisation mettant en valeur la virtuosité aux instruments des membres d’Alexis El Mura y su Timbre Latino et des artistes invités, dont l’orchestre El Niño y la Verdad, chargé de la clôture de la Semaine cubaine à Enghien-les-Bains samedi.

Avant le si attendu spectacle, le directeur du Centre des arts de la ville, Dominique Roland, a partagé les détails de ses recherches sur le son cubain lors d’une conférence illustrée.

Cette conférence était accompagnée de démonstrations de danse et d’utilisation d’instruments tels que le tres, les maracas et le bongo, de vidéos et d’extraits de spectacles d’artistes qui ont donné au genre son essor et sa notoriété, tels que le Trio Matamoros, l’Orchestre Aragon, Benny Moré et le Septeto Nacional d’Ignacio Piñeiro.

Le Son est le protagoniste de la semaine, c’est pourquoi l’ambassadrice de Cuba à l’UNESCO, Yahima Esquivel, a profité du contexte pour annoncer mardi que l’île présentera en mars 2023 sa candidature à l’inscription sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

jcc/ssa/jha/wmr

 
EN CONTINU
notes connexes