mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le leader palestinien reproche le choix d’Israël pour un poste à l’ONU

Ramallah, 13 juin (Prensa Latina) Le Premier ministre palestinien Mohammad Shtayyeh a reproché lundi l’élection d’un fonctionnaire israélien au poste de vice-président de l’Assemblée générale des Nations unies, la qualifiant de tentative de légitimation des crimes et de l’occupation d’Israël.

« Nous avons été surpris et déplorons l’élection de l’ambassadeur d’Israël aux Nations unies (Gilad Erdan) à ce poste », a dit Shtayyeh lors de la réunion hebdomadaire du cabinet.

« Cette décision est une tentative de promouvoir et de légitimer le régime d’occupation colonial sur notre terre », a-t-il souligné.

Shtayyeh a considéré cette nomination comme une récompense pour Israël, malgré ses transgressions continues du droit international.

« L’impunité ne doit pas être encouragée, et aucune mesure ne doit être prise au prix du sang et de la terre des Palestiniens ».

La semaine dernière, le ministère palestinien des affaires étrangères et des expatriés a également déploré la décision d’un groupe de puissances occidentales de pousser la candidature d’Erdan.

Le ministère des affaires étrangères a manifesté que cette nomination s’inscrivait « dans le contexte d’une série de tentatives continues d’un certain nombre de pays afin de dissimuler l’occupation coloniale » et « les crimes systématiques et croissants contre le peuple palestinien et ses droits fondamentaux ».

Il a noté que plusieurs pays du groupe, qu’il n’a pas nommés, refusent de reconnaître l’État de Palestine.

jcc/mem/rob

EN CONTINU
notes connexes