samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba appelle à une réforme de l’OMC sans inégalités entre les pays

Genève, 15 juin (Prensa Latina) Cuba a appelé aujourd’hui à ce que le processus de réforme de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) n’accepte pas les inégalités héritées du passé et les propositions qui aggravent les déséquilibres entre les pays.

Lors d’une session thématique de la douzième Conférence ministérielle de l’OMC, la vice-ministre du Commerce extérieur et de l’Investissement étranger de la nation antillaise, Déborah Rivas, a souligné que le système de réforme doit être fondé sur l’inclusion et le développement.

Elle a ajouté que les principes du système commercial multilatéral devaient être préservés, le développement maintenu au centre des travaux, le traitement spécial et différencié réaffirmé et les mandats en suspens enfin exécutés.

Parmi les défis auxquels l’OMC est confrontée, certains d’entre eux antérieurs à la crise multidimensionnelle provoquée par la pandémie de Covid-19, la vice-ministre a identifié l’augmentation et la recrudescence de l’application de mesures unilatérales et non tarifaires et la mise en suspens du Cycle de Doha pour le développement.

D’une manière générale, l’île a défendu le droit de tous les pays à un commerce juste, équitable et sans discrimination, tant que le consensus, l’inclusion, la transparence et la participation effective de tous les États membres sont garantis.

Au cours de la journée, il a également été signalé que la Conférence ministérielle prolongerait ses sessions jusqu’à vendredi matin dans le but de rechercher des accords sur des questions telles que la pêche et les brevets sur les vaccins contre la  Cocvid-19.

peo/mgt/att 

 

EN CONTINU
notes connexes