samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Tanzanie prévoit de taxer des géants de l’internet

Kampala, 15 juin (Prensa Latina) Les autorités tanzaniennes prévoient aujourd’hui de prélever une taxe de deux pour cent sur les profits réalisés sur leur territoire par des géants de l’Internet comme la société nord-américaine Meta.

Une telle mesure doit être approuvée par l’Assemblée nationale (Parlement), a reconnu le ministre des Finances et de la Planification de la Tanzanie, Mwigulu Nchemba, qui a présenté à cet organe les détails de son plan budgétaire.

« L’autorité fiscale tanzanienne mettra en place un processus d’enregistrement simplifié pour les opérateurs de l’économie numérique qui n’ont pas de présence en Tanzanie », a déclaré Nchemba en précisant essayer ainsi de suivre le rythme de la croissance rapide de l’économie numérique.

L’annonce fait suite aux discussions qui ont eu lieu en avril dernier entre l’Autorité et Meta, la société mère de Facebook, Instagram et WhatsApp.

Au début du mois d’octobre de l’année dernière, 136 pays ont convenu d’un accord-cadre fiscal sous les auspices de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) pour taxer les géants de cette technologie.

peo/mem/ro 

EN CONTINU
notes connexes