samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Moscou accuse l’Occident d’être responsable de l’absence de paix dans le Donbass

Moscou, 15 juin (Prensa Latina) Le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergey Riabkov, a affirmé mercredi que son pays rendait  l’Occident responsable du fait que la paix n’avait pas encore été obtenue dans le Donbass et du gel des négociations entre le Donbass et l’Ukraine.

« Nous les tenons entièrement responsables du fait que la paix n’est pas encore venue sur la terre du Donbass, sur la terre de l’Ukraine, que nous n’avons pas été en mesure d’avancer sur la voie des négociations vraiment depuis la mi-avril », a-t-il déclaré à la chaîne de télévision Rossiya 1.

Il a rappelé que depuis cette époque, le dialogue bilatéral avait été mis en suspens, en raison des incitations envoyées à Kiev « par ses superviseurs, marionnettistes de l’Occident ».

Selon le vice-ministre russe des affaires étrangères, cela traduit un intérêt à faire échouer les chances d’un règlement pacifique et une tentative même de prouver que la Russie a tort par la force sur le champ de bataille.

Riyabkov a confirmé que les négociations entre Moscou et Kiev se trouvaient en ce moment gelées par détermination des autorités ukrainiennes.

Et puis, il est extrêmement négatif que les États-Unis fournissent à l’Ukraine des armes lourdes, notamment des lance-roquettes multiples, une position que la partie russe a communiquée à Washington à plusieurs reprises et de différentes manières.

Le vice-ministre russe des affaires étrangères a indiqué qu’à plus d’une occasion Moscou avait également averti que les convois transportant des armes pour Kiev seraient des cibles légitimes pour les forces armées de Kiev.

jcc/mem/mml

 
EN CONTINU
notes connexes