jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un rapport explosif confirme l’existence d’un vaste réseau de la CIA en Ukraine

Washington, 27 juin (Prensa Latina) La Central Intelligence Agency (CIA) des États-Unis joue un rôle actif dans la formation et la fourniture d’armes en Ukraine, où elle dispose désormais d’un réseau secret pour ses programmes clandestins, selon un rapport.

Le rapport est fondé sur des informations desservies par des responsables des agences  de renseignement étasuniennes et européennes en pleine conscience de ces opérations, a communiqué le New York Times.

A cet égard, les forces ukrainiennes s’appuient sur ce réseau clandestin occidental « plus que jamais », ce qui met en évidence que le programme nord-américain est non seulement actif et en cours, mais qu’il semble être à une échelle plus importante que ce que l’on pourrait croire.

« Une grande partie de ce travail a lieu en dehors de l’Ukraine, dans des bases en Allemagne, en France et en Grande-Bretagne, par exemple », a-t-il ajouté.

Cependant, quoique pendant que « l’administration de Biden avoue ne pas déployer des troupes des Etats-Unis en Ukraine », certains membres de la CIA ne cessent pas à opérer dans le pays en secret, notamment dans la capitale, Kiev, indique le texte.

Il semble, comme on l’a appris ce week-end, que le Canada dispose de troupes d’opérations spéciales au sein du pays européen.

En janvier, bien avant le début de l’opération militaire spéciale de la Russie en Ukraine, Yahoo News a révélé que la CIA supervisait un programme clandestin de formation intensive aux États-Unis pour les forces d’élite des opérations spéciales nord-américaines et un autre pour le personnel des services de renseignement.

Le projet  qui prend son début en 2015 est basé dans une installation non spécifiée dans le sud des États-Unis. Bien que le programme secret, géré par des paramilitaires travaillant pour la branche terrestre de la CIA – désormais officiellement connue sous le nom de département terrestre – ait été mis en place par l’administration de Barack Obama (2009-2017), et étendu sous celle de Donald Trump (2017-2021), l’administration de Joe Biden l’a encore agrandi, d’après un ancien haut fonctionnaire anonyme.

Un article rendu publique en mars de cette année dans le magazine Covert Action accusait les États-Unis d’avoir provoqué le conflit en refusant de se plier à la demande légitime du président russe Vladimir Poutine de ne pas étaler l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) à l’Ukraine.

Washington a en surplus armé et équipé l’armée de Kiev de provisions meurtrières pendant des années, y compris de missiles antichars Javelin ;  la CIA pour sa part a formé des unités paramilitaires aux techniques de sniper et à la guerre irrégulière, peut-être les mêmes qui tuent maintenant des villageois civils pour accuser les Russes, conclut l’article.

jcc/mem/dfm

 
EN CONTINU
notes connexes