mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’affrontement entre l’Algérie et le Maroc s’intensifie après un massacre à Melilla

Alger, 29 juin (Prensa Latina) La tension entre l’Algérie et le Maroc s’est accrue mercredi après que les deux pays ont échangé des accusations concernant la mort de dizaines de sans-papiers qui ont tenté de franchir la clôture d’enceinte dans la ville autonome de Melilla.

À la fin de la semaine dernière, quelque deux mille émigrés clandestins ont tenté de traverser par voie terrestre l’enclave espagnole en Afrique, mais ont été repoussés par les polices marocaine et espagnole. Le bilan initial était de 23 morts, mais il a été revu à la hausse à 37 morts au cours des dernières heures.

Le régime marocain n’a pas le courage d’assumer la honte (…) il cherche toujours un bouc émissaire pour fuir ses responsabilités, a accordé à la presse l’envoyé spécial pour le Maghreb et le Sahara occidental du ministère algérien des Affaires étrangères, Amar Belani.

De leur côté, les autorités marocaines ont affirmé que 140 de leurs gendarmes avaient été blessés lors d’affrontements avec des sans-papiers qui se sont infiltrés à travers la frontière entre leur pays et l’Algérie.

Ils ont ajouté que « l’extrême violence des assaillants et leur stratégie dénotent un sens élevé de l’organisation et une structure hiérarchique de dirigeants entraînés ayant un profil militaire dans les zones de conflit », insinuant que l’Algérie est responsable de l’incident.

jcc/mv/msl

EN CONTINU
notes connexes