mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Finlande refuse d’extrader ses citoyens vers d’autres États

Helsinki, 1 juillet (Prensa Latina) Le ministre finlandais des Affaires étrangères, Pekka Haavisto, a assuré vendredi que son pays n’oserait extrader aucunement ses citoyens vers d’autres États, selon les médias officiels à Helsinki.

D’après le ministre des affaires étrangères, la Finlande n’extradera pas ses citoyens vers d’autres pays où ils pourraient encourir la peine de mort ou la torture.

En matière d’extradition, il faut donc qu’une personne ait commis ou se prépare à commettre un acte terroriste en Finlande. Une telle procédure sera menée conformément aux accords européens, a-t-il expliqué dans une interview accordée à Yle TV dans la capitale du pays.

Auparavant, le ministère turc de la justice a rappelé qu’Ankara attendait toujours l’extradition de 33 suspects de terrorisme de Suède et de Finlande.

De leur côté, Stockholm et Helsinki ont promis à Ankara d’examiner leurs demandes d’extradition de terroristes présumés en tenant compte des preuves et des renseignements.

Un accord trilatéral a été signé le 28 juin à Madrid à la suite de discussions entre le président turc Recep Tayyip Erdogan, le président finlandais Sauli Niinistö, le premier ministre suédois Magdalena Andersson et le secrétaire général de l’alliance de l’Atlantique Nord, Jens Stoltenberg.

jcc/mem/amp

 

EN CONTINU
notes connexes