jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Inde va stimuler la production de pétrole dans l’Extrême-Orient de la Russie

New Delhi, 11 juillet (Prensa Latina) L’Inde va stimuler la production du projet de développement pétrolier et gazier Sakhalin-1 dans l’Extrême-Orient de la Russie, a rapporté aujourd’hui le portail Indian Punchline.

Moscou prévoit de nationaliser le projet en expulsant des actionnaires étatsuniens et japonais, mais fera une exception avec la société publique indienne ONGC Videsh Limited (OVL), qui détient 20% des actions, pour qu’elle reste et continue à travailler, a assuré le site.

Bien que la société d’État russe Rosneft continue à avoir  une participation majoritaire, il est possible que davantage d’entités indiennes s’incorporent et s’assurent ainsi un marché de vente en Inde.

Sakhalin-1 est situé face à la côte de l’île de Sakhaline dans l’Extrême-Orient russe et comprend trois champs offshore : Chayvo, Odoptu et Arkutun-Dagi.

Jusqu’à récemment, le projet était exploité par une filiale russe de la grande société étatsunienne Exxon Mobil, connue sous le nom d’Exxon Neftegaz, qui détient 30 % des actions.

En outre, 20 % sont détenus l’État russe, 30 % par la société japonaise Sodeco et les 20 % restants par l’indienne Videsh.

Sakhalin-1 est dédié à l’exportation de pétrole Sokol, tandis que Sakhalin-2 est spécialisé dans le gaz naturel liquéfié.

La Russie est parvenue à extraire autrefois jusqu’à 400 000 barils de brut par jour, mais le niveau de production récente est tombé à 220 000 tonnes après que l’Organisation des pays exportateurs de pétrole a imposé des limites à la production.

Le départ brutal des Étatsuniens après les sanctions de Washington contre Moscou a fait baisser la production à seulement 10 000 barils par jour et les Russes espèrent qu’avec davantage d’entreprises indiennes le niveau pourra revenir au niveau précédent.

On pense que l’OVL indien augmentera assez rapidement la production du projet Sakhalin-1 et la contribution de propres technologies.

jcc/livp/jf/abm

EN CONTINU
notes connexes