vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Président du Sri Lanka a envoyé sa démission par courriel

Colombo, 14 juillet (Prensa Latina) Le président du Sri Lanka, Gotabaya Rajapaksa, a finalement envoyé aujourd’hui sa démission au président du congrès, Mahinda Yapa Abeywardana.

L’annonce officielle de la démission du mandataire est prévue pour demain vendredi, a rapporté le journal Daily Mirror.

Cependant, après la validation de la missive, des discussions ont commencé sur certaines questions techniques, et bien que Rajapaksa ait confirmé son autenticité, le débat juridique sur sa valeur est toujours en cours, a indiqué la source.

Rajapaksa a quitté les Maldives ce jeudi sur un vol de Saudia Airlines à destination de Singapour en compagnie de sa femme et de deux escortes.

Le dirigeant a fui le Sri Lanka vers les Maldives mercredi matin à la suite de protestations publiques massives exigeant sa démission en raison de son rôle dans la grave crise économique du pays.

Les manifestations antigouvernementales se sont intensifiées ces derniers mois, jusqu’au soulèvement de samedi dernier, lorsque des manifestants ont fait irruption dans la résidence présidentielle pour exiger la démission du chef de l’État.

D’autres sont entrés dans la maison du Premier ministre Ranil Wickremesinghe et l’ont incendié.

Le même jour, Rajapaksa et Wickremesinghe ont promis de démissionner, mais Rajapaksa a fui le Sri Lanka pour les Maldives sans renoncer à la présidence sri-lankaise, qui traverse sa plus grande crise depuis l’indépendance.

Le pays s’est retrouvé sans réserves de devises étrangères, ce qui a limité les importations essentielles de combustibles, de nourriture et de médicaments,entraînant une situation extrêmement difficile pour la population.

De l’étranger, Rajapaksa a nommé le Premier ministre Ranil Wickremesinghe président par intérim.

Wickremesinghe, après avoir assumé la fonction de président par intérim, a imposé ce jeudi midi un couvre-feu à Colombo et déclaré l’état d’urgence dans tout le pays.

peo/mgt/abm 

 
EN CONTINU
notes connexes