lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Syrie annonce l’envoi de forces supplémentaires vers le nord du pays

Damas, 18 juillet (Prensa Latina) Le gouvernement syrien a confirmé aujourd’hui l’envoi de nouvelles unités de l’armée vers le nord du pays pour faire face à une éventuelle offensive de l’armée turque contre cette zone.

L’agence officielle SANA a diffusé des images de renforts militaires comprenant des chars et des blindés qui sont arrivés dans les villes d’Ain Issa et d’Ain al-Arab dans le nord des provinces d’Alep et de Raqa, respectivement.

Ces renforts font partie des mesures prises par l’État pour consolider la sécurité et la stabilité dans toute la Syrie, a indiqué le média en citant une source militaire.

La veille, plusieurs médias ont confirmé que les militaires syriens et russes avaient renforcé leur présence sur les lignes de contact avec les troupes turques et leurs milices locales dans les zones frontalières.

L’objectif, soulignent les analystes, est de faire face à l’offensive que le président turc Recep Tayyeb Erdogan a promis de mener pour établir une «zone de sécurité» sur une bande frontalière de 30 kilomètres de profondeur en territoire syrien.

Les militaires turcs ont récemment intensifié leurs bombardements contre le nord de la Syrie après l’annonce faite par Ankara d’une offensive dans ces territoires sous prétexte d’éliminer la menace présumée des milices kurdes.

Depuis 2018, les militaires turcs et des groupes armés illégaux ont pris le contrôle de vastes zones dans les provinces syriennes d’Idlib, d’Alep, de Raqa et de Hassaké par le biais de trois opérations nommées Rameau d’olivier, Source de paix et Bouclier de l’Euphrate.

peo/mv/fm 

EN CONTINU
notes connexes