dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Petro désigne une éminente indigène ambassadrice de Colombie auprès de l’ONU

Bogotá, 19 juillet (Prensa Latina) La leader social arhuaca, Leonor Zalabata Torres, sera la nouvelle ambassadrice de Colombie auprès des Nations Unies (ONU), a annoncé aujourd’hui le président élu, Gustavo Petro, via son compte sur Twitter.

Zalabata Torres est une politicienne, écrivaine, médecin, chroniqueuse et défenseure des droits humains de renom qui a travaillé toute sa vie pour améliorer la représentation politique des peuples indigènes et pour développer et protéger leur culture.

Elle a dirigé et participé aux processus politiques de son peuple et à ceux du mouvement indigène en Colombie.

Sont particulièrement reconnues ses participations en tant que déléguée au sein des groupes de travail nationaux pour les Droits indigènes de l’Assemblée Constituante de 1991, à l’élaboration des normes nationales pour l’éducation interculturelle bilingue et au curriculum d’éducation du peuple arhuaco.

Zalabata Torres a par ailleurs participé au développement  des premiers programmes et plans de santé pour la défense de l’autonomie des autorités traditionnelles et organisationnelles du peuple arhuaco et a été représentante des peuples autochtones à la Conférence des Parties de la Convention sur la diversité biologique.

Elle a été formée en Droits de l’Homme des Peuples Indigènes et à la Convention sur la diversité biologique dans le cadre de divers cours de formation et séminaires dans des universités nationales et internationales.

Sa participation au Groupe de travail des Nations Unies sur les populations autochtones et au Forum permanent sur les questions autochtones de l’organisation multilatérale est également reconnue.

Elle a reçu diverses récompenses tout au long de sa lutte pour la défense des droits des peuples autochtones, parmi lesquelles le prix international des Droits de l’Homme Anna Linndh décerné par le gouvernement suédois (2007).

Le président élu Gustavo Petro a également annoncé aujourd’hui que Patricia Tobón, avocate embera et membre de la Commission de la vérité, dirigera l’Unité des Victimes, et que Giovani Yule, sociologue du peuple Nasa, dirigera l’Unité de Restitution des Terres.

De cette manière, le prochain gouvernement du Pacte historique commence à mettre en œuvre la participation des différents secteurs sociaux qui le composent au sein de la direction de la politique colombienne, respectant les engagements tenus.

peo/livp/mgt/otf

EN CONTINU
notes connexes