mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le ministre des Affaires étrangères russe poursuit sa tournée en Afrique

Brazzaville, 25 juillet (Prensa Latina) Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergey Lavrov, a entamé aujourd’hui en République du Congo la deuxième étape d’une tournée dans quatre pays africains pour renforcer les liens de Moscou avec ce continent.

Il est arrivé hier soir à l’aéroport international d’Ollombo, en provenance d’Égypte, pour ensuite se diriger vers la ville d’Oyo, au centre du pays, où il sera reçu par le président Denis Sassou-N’Guesso.

Le chef de la diplomatie russe a commencé sa tournée par Le Caire, où il a eu hier un programme chargé de rencontres avec les plus hautes autorités du pays, dont le président Abdel Fattah El Sisi.

Il a également tenu des entretiens séparés avec son homologue Sameh Shoukry et le secrétaire général de la Ligue arabe, Ahmed Aboul Gheit.

Lors d’une conférence de presse avec Shoukry, Lavrov a dénoncé le fait que les mesures adoptées par les puissances occidentales à l’encontre de son pays affectent la coopération entre le géant eurasien et l’Afrique, notamment dans le domaine des exportations alimentaires.

Il a averti que les sanctions prises par les États-Unis et leurs alliés européens nuisent aux chaînes d’approvisionnement alimentaire dans le monde et, par conséquent, « restreignent nos relations avec l’Afrique ».

Il a également annoncé l’organisation d’un sommet russo-africain au milieu de l’année prochaine afin de renforcer la coopération.

Le chef de la diplomatie russe a accusé Washington de tenter d’imposer unilatéralement son hégémonie mondiale.

Pour sa part, le ministre égyptien des Affaires étrangères a réitéré hier l’importance de trouver une solution diplomatique à la crise en Ukraine afin de résoudre les problèmes qui en découlent en matière de sécurité énergétique et alimentaire.

Un peu plus tôt dans la journée, Lavrov a été reçu par El Sisi, avec qui il a discuté du renforcement des liens entre les deux pays et de diverses questions internationales, notamment la guerre en Ukraine.

Au cours de la réunion, qui a eu lieu au palais El Ittihadiya de la capitale, les deux parties ont discuté de diverses questions, notamment de l’approvisionnement en céréales et en denrées alimentaires, a déclaré le porte-parole de la présidence égyptienne, Bassam Rady, dans un communiqué.

L’Égypte est le premier importateur mondial de blé, et avant l’éclatement du conflit, 80 % du total de ses importations provenaient de Russie et d’Ukraine.

El Sisi a loué le niveau de coopération entre le Caire et Moscou, évoquant notamment le début des travaux de la première centrale nucléaire qui sera construite dans le pays, avec technologie et financement russes.

Après son séjour en République du Congo, Lavrov poursuivra sa tournée africaine en Éthiopie et en Ouganda.

peo/ssa/jf/rob

EN CONTINU
notes connexes