lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des affrontements entre gangs haïtiens se déplacent à Bel Air

Port-au-Prince, 28 juillet (Prensa Latina) Des affrontements entre bandes armées se poursuivent aujourd’hui à Bel Air, dans le centre de cette capitale, après s’être déplacés de Cité Soleil, où ils ont fait des centaines de morts.

Depuis une semaine, les gangs G-9 et G-Pep se battent pour le contrôle territorial de la zone située à quelques mètres du Palais national et des bâtiments stratégiques, tels que le quartier général de l’armée et la Cour de cassation.

Mercredi dans le cadre des hostilités, ils ont mis le feu à la cathédrale provisoire de Port-au-Prince, tandis que d’intenses échanges de coups de feu ont chassé les commerçants de la vaste zone.

Des vidéos ont circulé sur les médias sociaux montrant des individus armés, certains torse nu, d’autres en uniforme militaire, portant des fusils d’assaut près du quartier général des forces armées.

L’une des balles perdues a touché un employé de la société Imprimeur et d’autres projectiles ont touché la faculté d’ethnologie de l’université d’État.

En effet, la Faculté des sciences sociales a décidé de cesser ses activités académiques après que plusieurs projectiles perdus aient été trouvés dans les locaux de l’institution, l’un d’entre eux se trouvant même dans une salle de classe.

« Des consultations avec le corps enseignant et les étudiants sont en cours afin d’étudier la meilleure formule pour une reprise dès que possible », a écrit le conseil d’administration dans un communiqué.

Pour l’instant, aucun rapport n’est disponible sur les nouvelles hostilités dans la zone métropolitaine de la capitale, alors que l’accès sud et le Palais de Justice de Port-au-Prince sont sous le contrôle de gangs.

jcc/mgt/ane

EN CONTINU
notes connexes