mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un attentat à la bombe dans une prison de Donetsk tue 53 détenus

Moscou, 29 juillet (Prensa Latina) Les commandants militaires de la République populaire de Donetsk (RPD) ont fait état aujourd’hui de la mort de 53 personnes et de 75 blessés à la suite du bombardement ukrainien d’un centre pénitentiaire à Elenovka.

Le quartier général de la défense territoriale de la RPD a confirmé via le réseau social Telegram que l’attaque avait eu lieu aux premières heures du vendredi matin, tout en précisant que des prisonniers de guerre ukrainiens étaient détenus dans la prison.

Le chef de la DPR, Denis Pushilin,a dit sur la chaîne de télévision Rossiya que 193 prisonniers avaient été détenus dans la prison. Parmi eux, selon l’agence militaire russe, se trouvaient d’anciens combattants du bataillon nationaliste Azov.

« Kiev tue délibérément les combattants ukrainiens qui se sont rendus afin de couvrir les crimes de guerre contre les civils dans le Donbass et ainsi forcer les autres à continuer à se battre au lieu de se rendre », a rajouté Pushilin.

jcc/mem/odf

 
EN CONTINU
notes connexes