lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Une nouvelle technique proposée pour lutter contre la dengue à Cuba

La Havane, 29 juillet (Prensa Latina) Des experts cubains ont proposé aujourd’hui l’utilisation de la technique de l’insecte stérile (SIT) pour le contrôle durable du moustique Aedes Aegypti et de la dengue lors d’une réunion avec le président Miguel Díaz-Canel.

Au cours de la réunion régulière du président avec les scientifiques du secteur de la santé, des chercheurs de l’Institut de médecine tropicale Pedro Kourí (IPK) ont montré leurs expériences avec cette procédure, consistant à stériliser les moustiques Aedes Aegypti à l’aide de techniques nucléaires.

Cette procédure devait être conçue comme une méthode de lutte antivectorielle durable et la production et l’application du moustique stérile dans les conditions cubaines pourraient avoir des coûts similaires à ceux d’autres outils de contrôle, ce qui ne signifierait donc pas une augmentation des coûts totaux du programme, d’après René Gato, chercheur à l’IPK, cité par un communiqué de presse de la Présidence de la République.

Il a ajouté que l’IPK avait la capacité technologique et scientifique d’évaluer l’efficacité du SIT, y compris le traitement déjà effectué dans une municipalité de La Havane.

Le communiqué de presse précise que le président cubain avait fait l’éloge des résultats scientifiques de l’IPK et avait appelé à la mise en œuvre de cette technique parallèlement à celles qui ont été traditionnellement développées dans le pays.

Récemment, à l’Assemblée nationale du pouvoir populaire, ledit secteur a présenté la stratégie pour affronter sur place l’arbovirose, dont le scénario principal est la communauté.

Traditionnellement, à Cuba, les actions de lutte contre ce virus se concentrent sur la réduction du taux d’infestation de son agent de transmission, le moustique Aedes Aegyti. Pour ce faire, des visites sont accordées au sein des communautés pour éliminer les foyers où cet insecte peut vivre, ainsi que des fumigations.

La dengue est transmise par la piqûre d’un moustique infecté et provoque des symptômes qui peuvent être légers ou graves, tels que maux de tête, douleurs musculaires et articulaires, fièvre et érythème.

jcc/ssa/jha/jfs

EN CONTINU
notes connexes