samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Zelensky admet la supériorité militaire de la Russie sur l’Ukraine

Kiev, 3 août (Prensa Latina) Le président ukrainien Vladimir Zelensky, après avoir noté que les combats dans le Donbass sont « un enfer » pour son armée, a admis le fait que cette dernière était largement dépassée en nombre par la Russie, a confirmé aujourd’hui le service de presse présidentiel.

 

« Nous ne sommes toujours pas en mesure de briser l’avantage de l’armée russe en termes d’artillerie et de personnel, et cela est très visible dans les combats, notamment dans le Donbass, à Peski, Avdeyevka et dans d’autres directions », a-t-il déclaré.

Mardi dans un discours de cinq minutes adressé à la population, Zelensky a demandé aux États-Unis et à ses alliés occidentaux d’envoyer davantage d’armes, notamment des systèmes de lance-roquettes multiples Himars.

« Le mot Himars est devenu presque synonyme du mot justice pour notre pays », a-t-il dit.

Il a remercié le président étasunien Joe Biden et l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord pour la fourniture de systèmes d’artillerie, la qualifiant de « très efficace », tout en promettant d’infliger « des pertes plus douloureuses » à Moscou.

Washington a jusqu’à présent envoyé 16 Himars sur le territoire ukrainien, tandis que le ministère russe de la défense affirme avoir détruit six d’entre eux, un fait démenti par Kiev et le Pentagone.

À cet égard,  Zelensky a souligné qu’il s’attendait à recevoir encore plus d’armes de l’Occident et a remercié les diplomates ukrainiens qui œuvrent en faveur de livraisons supplémentaires.

Peski et Avdeyevka, les deux villes mentionnées par Zelensky dans son discours, sont des points à partir desquels l’artillerie ukrainienne mène des attaques récurrentes sur les quartiers civils de la République populaire autoproclamée de Donetsk.

Fortement fortifiées depuis 2015, les positions militaires ukrainiennes dans cette zone ont subi de lourds bombardements de la part des forces russes au cours de la semaine dernière, selon les données publiées par l’armée russe.

jcc/mem/odf

EN CONTINU
notes connexes