dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Hongrie va utiliser du bois de chauffage pour faire face aux pénuries de gaz

Budapest, 5 août (Prensa Latina) Le gouvernement hongrois a approuvé vendredi un décret donnant le feu vert à une extension de l’abattage d’arbres pour couvrir la demande croissante de bois de chauffage due à la hausse des prix du gaz.

Cette mesure est entrée en vigueur après que le gouvernement du Premier ministre Viktor Orban a annoncé l’état d’urgence énergétique le 13.

Depuis lors, les prix du gaz et de l’électricité ont augmenté dans le pays pour les ménages consommant plus que la moyenne, et la demande de bois de chauffage comme source d’énergie alternative a également augmenté.

Selon un décret rendu publique dans le journal officiel, cette mesure ignore les critères de protection de l’environnement approuvés et permet d’augmenter la coupe d’arbres pour prévenir les effets du conflit armé en Ukraine.

Dans ce contexte, l’interdiction de l’exploitation forestière dans les forêts à « capacité de régénération des semences » appartenant à l’État et placées sous protection environnementale est supprimée, tandis que le ministère de l’agriculture pourra adopter l’exploitation forestière dans les zones non couvertes par des plans de reboisement.

Les entreprises d’État distribueront et vendront du bois de chauffage en fonction des besoins économiques des familles et des demandes des municipalités.

Les forêts couvrent 21 % de la superficie de la Hongrie, avec plus de 400 millions de mètres cubes d’arbres, selon le portail économique Portfolio.hu.

M. Orban a demandé aux écoles du pays d’examiner la possibilité d’utiliser du bois au lieu du gaz pour le chauffage.

jcc/mem/ehl

EN CONTINU
notes connexes