mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un universitaire français croit en la fermeté et la résistance du peuple cubain

Paris, 11 août (Prensa Latina) L’universitaire et essayiste français Salim Lamrani a exprimé aujourd’hui sa confiance dans la résilience du peuple cubain face aux difficultés et sa solidarité face à l’incendie qui a ravagé la zone industrielle de Matanzas pendant plusieurs jours.

« Une fois de plus, la nature s’est montrée impitoyable avec Cuba, mais le peuple de l’île, habitué aux coups du destin, saura faire face à l’adversité et aux défis avec la même fermeté qui a caractérisé sa conduite tout au long de son histoire », a manifesté Lamrani dans un message transmis à Prensa Latina.

À cet égard, il a affirmé que la résilience fait partie de l’idiosyncrasie cubaine. Pour cette raison, Matanzas renaîtra de ses cendres, plus belle, plus forte et plus exemplaire, et montrera au monde que Cuba est un pays fondé sur la fraternité, qui n’abandonne jamais son peuple dans les moments difficiles.

Le dépôt pétrolier de la province occidentale de l’île a connu un incendie majeur après que la foudre ait frappé l’un des réservoirs de carburant de l’installation vendredi dernier, déclenchant plusieurs explosions et un incendie qui s’est propagé à trois autres réservoirs.

La veille, les autorités ont considéré que l’incendie était sous contrôle, bien que le déploiement de forces reste en place pour éviter toute reprise et évaluer les premiers dégâts occasionnés par cet accident qui a fait deux mort, plus de 120 blessés, 14 personnes étant toujours portées disparues, ainsi que de lourdes pertes matérielles.

Selon Lamrani, sa solidarité s’adresse à un peuple qui a combattu les flammes avec la même détermination dont il fait preuve pour préserver sa souveraineté.

Ce professeur universitaire et spécialiste des relations entre Cuba et les États-Unis est un critique du blocus économique, commercial et financier que Washington impose à l’île depuis plus de 60 ans et un défenseur du droit de l’île à tracer son propre avenir sans l’ingérence de son puissant voisin.

peo/ssa/jf/wmr

EN CONTINU
notes connexes