vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Esquisse d’un forum européen pour promouvoir la coopération avec Cuba, en France

Paris, 15 août (Prensa Latina) L’association Cuba Coopération France (CubaCoop) avance dans la préparation d’un forum européen qui, en septembre, promouvra la coopération économique avec l’île et le rejet du blocus étatsunien, a annoncé lundi son président, Víctor Fernández.

« L’événement aura lieu dans le cadre de la traditionnelle Fête de l’Humanité qui se tiendra dans les alentours de Paris du 9 au 11 septembre. La participation de représentants d’Espagne et d’Italie est déjà confirmée et des négociations sont en cours pour faire venir des représentants d’Allemagne, de Belgique et d’autres pays », a déclaré Fernández à Prensa Latina.

Selon ses déclarations, la particularité de cette réunion sera qu’à la condamnation du blocus économique, commercial et financier imposé par Washington à Cuba depuis plus de 60 ans, s’ajouteront des initiatives conjointes pour mener des actions concrètes en faveur du développement socio-économique de la nation assiégée.

« L’objectif du forum est d’établir une feuille de route européenne pour la coopération, comprenant l’accès aux fonds disponibles dans les institutions, la stimulation de la présence des entreprises sur l’île et la participation aux investissements dans ses secteurs stratégiques et l’accès aux marchés d’exportation cubains », a-t-il expliqué.

CubaCoop apportera à la réunion de solidarité et de coopération son expérience de plus d’un quart de siècle de travail dans des projets locaux et nationaux dans la plus grande des Antilles, où ils ont contribué à son développement dans des domaines tels que l’eau, l’assainissement, la sécurité alimentaire, les énergies renouvelables, la culture et le sport.

« L’une des questions spécifiques que nous proposerons est une réponse commune au niveau européen au problème du refus des banques de travailler avec le pays des Caraïbes, une conséquence de l’impact extraterritorial du blocus nord-américain », a souligné Fernández.

Le président de l’association française a insisté sur le fait que Cuba avait besoin d’un soutien politique, mais aussi d’un accompagnement économique.

« Nous considérons comme une double priorité d’exiger le respect des résolutions de l’ONU demandant la fin du blocus, et en même temps de promouvoir des projets de coopération pour soutenir le développement économique de l’île, tout en assumant objectivement que le blocus ne prendra pas fin immédiatement », a-t-il déclaré à Prensa Latina.

Fernández s’est dit confiant que le forum prévu pour la Fête de l’Humanité permettra d’avancer sur ces deux objectifs, plus particulièrement sur le lancement d’un plan d’action européen commun.

jcc/ssa/jf/wmr

 
EN CONTINU
notes connexes