mardi 23 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le sauvetage embarrassant des mineurs mexicains dû aux nouvelles inondations

Mexico, 15 août (Prensa Latina) Les opérations de sauvetage de 10 travailleurs mexicains piégés depuis 13 jours dans la mine de Pinabete, dans l’État de Coahuila, ont été grandement compliquées par une nouvelle inondation au cours des dernières heures.

La coordinatrice de la protection civile Laura Velázquez a précisé au Palais national que l’inondation était désormais plus grave que la situation initiale en raison de l’infiltration d’énormes volumes d’eau provenant d’une installation voisine.

La mine Concha Norte, abandonnée il y a 28 ans, et adjacente à la mine Pinabete, contenait 1,9 million de mètres cubes d’eau. Il semble qu’une de ses parois se soit effondrée et que l’eau ait commencé à se déplacer dans les tunnels et galeries à ciel ouvert, au moment même où les secouristes s’apprêtaient à pénétrer dans les trois puits où se trouvent les travailleurs.

L’eau a tout inondé alors que le puits 2 était déjà à un niveau optimal pour passer sous 1,6 mètre de profondeur, ainsi que les puits 2 et 3, mais tout le travail et les efforts réalisés pendant 279 heures consécutives ont été perdus à cause de la nouvelle inondation.

Maintenant, dans le puits 2, où l’eau devait descendre, la profondeur est de 38,49 mètres, le puits 3 a atteint 41,47 mètres et le puits 4 44,14 mètres, ce qui signifie que nous devons recommencer et changer de tactique.

Telle est la situation lors du dernier contrôle de lundi à 05h00 heure locale, a expliqué la fonctionnaire depuis les mines où elle se trouve depuis l’accident.

Elle a précisé que le pompage était maintenu et intensifié grâce à 14 puissantes machines qui cumulent 990 chevaux et maintiennent un débit de 3 761 mètres cubes par seconde, et que le total de l’eau prélevée dépasse 250 000 mètres cubes, avec lesquels près de 227 000 réservoirs d’eau domestiques peuvent être remplis.

Il a expliqué que, malgré les volumes d’eau élevés, ils ont essayé d’introduire des plongeurs pour examiner la nouvelle situation, mais que c’était impossible en raison de la quantité d’objets contondants, de bois et de roches qui flottaient et tourbillonnaient dans les puits.

Le plan immédiat, a-t-elle dit, « est de forer 20 autres puits de six pouces, d’injecter du ciment à travers les puits pour atteindre les tunnels et les galeries et d’essayer de boucher les entrées d’eau, tout en relançant le pompage pour renflouer les trois puits et créer à nouveau les conditions pour descendre, comme cela a été fait au début ».

jcc/mgt/lma

EN CONTINU
notes connexes