dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Plus de 250 000 enfants haïtiens privés d’éducation

Port-au-Prince, 18 août (Prensa Latina) Plus de 250 000 enfants en Haïti sont privés d’accès à l’éducation un an après que le tremblement de terre a détruit ou endommagé quelque 1 250 établissements scolaires, a averti jeudi l’Unicef.

À moins de trois semaines de la rentrée scolaire, la continuité des études est en danger pour ces jeunes, dont beaucoup ont besoin de l’école pour avoir accès à des services de santé adéquats, boire de l’eau potable ou développer leur potentiel, a indiqué le Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) dans un communiqué. 

Le séisme survenu le 14 août, d’une magnitude de 7,2 sur l’échelle de Richter, a fait un bilan de plus de 2 200 morts, 12 700 blessés, 130 000 foyers touchés, ainsi que 95 centres de santé dans les départements des Nippes, de la Grand Anse et du Sud. 

L’Unicef a regretté qu’un an plus tard la reconstruction, notamment des écoles, ait été retardée en raison du manque de fonds et de l’insécurité.

Cependant, avec un financement limité, 234 salles de classe ont été réhabilitées et des kits scolaires ont été fournis à 74 000 élèves.

De plus, près de 100 tentes performantes ont été installées dans les écoles endommagées et 31 000 élèves de Grand Anse, des Nippes et du Sud ont pu rattraper leur retard grâce à des cours de rattrapage.

Dans un rapport du ministère de l’Éducation nationale, Nesmy Manigat a indiqué qu’ils envisageaient d’ouvrir sept écoles à Miragoane, Jérémie, Irois, Tiburon, Anglais et Chantal, qui ont toutes été touchées par le tremblement, au cours de la prochaine rentrée scolaire, et qu’ils étudient les emplacements possibles de 15 autres écoles.

Manigat a souligné que l’Unicef et le Programme alimentaire mondial des Nations Unies avaient construit huit écoles et que cinq autres avaient été réhabilitées par le Fonds national pour l’éducation.

jcc/livp/jha/ane

EN CONTINU
notes connexes