lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un poste de commandement est installé en Colombie pour protéger les leaders sociaux

Bogotá, 20 août (Prensa Latina) La Ministre de l’Environnement et du Développement Durable de la Colombie, Susana Muhamad, a installé aujourd’hui le premier Poste de Commandement Unifié pour la Vie, dans le Cauca, où elle a présenté un Plan d’Urgence pour protéger les leaders sociaux.

Le projet comprend un engagement à protéger et préserver le travail des défenseurs de l’environnement et ce ministère travaillera en collaboration avec les organisations de défense des droits humains, la communauté internationale et la Commission de Paix du congrès.

Ce premier Poste de Commandement Unifié pour la Vie est développé conjointement avec des leaders communautaires, des maires du Cauca, le ministre de l’Intérieur, Alfonso Prada, le Haut Commissaire pour la Paix, Danilo Rueda, le président du Congrès, Roy Barreras, le Défenseur du Peuple, Carlos Camargo et des membres de la force publique et des défenseurs de l’environnement.

Ce poste vise également à ce que le gouvernement réponde de ceux qui défendent la terre et qui sont souvent confrontés à des pouvoirs gigantesques de l’entreprise privée et qui se sont jusqu’à maintenant retrouvés très seuls, a déclaré la ministre.

De cette façon, a-t-elle manifesté, ce gouvernement commence à remplir ses engagements envers les leaders sociaux du pays.

Hier, le Bureau du Défenseur du peuple a affirmé qu’au moins 122 défenseurs des droits humains ont été assassinés au cours des sept premiers mois de l’année en Colombie, soit plus que pendant la même période en 2021.

« Entre le 1er janvier et le 31 juillet 2022, 122 assassinats ont été commis contre des leaders sociaux et des des personnes défanfant les droits humains », a-t-elle déclaré dans un communiqué.

peo/rgh/otf 

EN CONTINU
notes connexes