lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le blocus étasunien freine la collecte d’aide pour Cuba au Royaume-Uni

Londres, 24 août (Prensa Latina) Les Cubains vivant au Royaume-Uni ont dénoncé mercredi que la passerelle de paiement Stripe, de peur de ne pas respecter le blocus étasunien contre Cuba, avait gelé leur compte pour envoyer de l’aide humanitaire à l’île des Caraïbes.

Une fois de plus, notre association a été victime du blocus contre Cuba, a affirmé l’organisation non gouvernementale sur son site web.

La semaine dernière, les Cubains du Royaume-Uni avaient annoncé l’autorisation de Stripe pour collecter des fonds par l’intermédiaire des plateformes GoFundMe, JustGiven et Crowfunder UK, après avoir été avertis que la loi britannique avait interdit la mise en oeuvre extraterritoriale des mesures unilatérales imposées par Washington à La Havane depuis plus de 60 ans.

Alors que nous pensions avoir trouvé une faille dans les sanctions, en envoyant de l’aide humanitaire à Cuba, la plateforme de gestion des paiements Stripe a bloqué notre compte après avoir confirmé que nous pouvions utiliser son service, et alors que nous avions collecté près de 1 000 livres sterling (environ 1 200 dollars) en ligne », d’après l’organisation.

Afin de dissimuler la raison de cette décision et d’éviter tout litige juridique, la passerelle de paiement basée aux États-Unis a allégué une série de justifications, à savoir, les crimes financiers, le blanchiment d’argent, le risque élevé et le terrorisme.

Dans un communiqué à Prensa Latina, Daniesky Acosta, des Cubains au Royaume-Uni, a informé qu’ils avaient déposé une plainte officielle au Financial Ombudsman Service, et qu’ils organisaient une réunion avec les membres de la Chambre des Communes pour les tenir courant de la situation.

« Nous continuerons à dénoncer cette injustice auprès des autorités compétentes et à faire campagne contre le blocus criminel de Cuba et ses effets extraterritoriaux, devenant une transgression manifeste des lois britanniques et européennes, ainsi que du droit international ».

Les fonds que la colonie cubaine au Royaume-Uni entend collecter par le biais de Stripe sont destinés à l’achat de fournitures médicales pour les hôpitaux de Matanzas, la ville de l’ouest de Cuba.

jcc/mgt/nm

 
EN CONTINU
notes connexes