vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Russie pourrait suspendre les livraisons de gaz vers l’Europe sans nuire à son économie

Washington, 28 août (Prensa Latina) La Russie pourrait désormais suspendre ses exportations de gaz naturel vers l’Europe pendant plus d’un an sans que cela ne porte un préjudice significatif à l’économie de ce pays eurasien, a indiqué Capital Economics. 

L’augmentation du prix du gaz sur le vieux continent signifie que le géant eurasien pourrait gagner jusqu’à 20 milliards de dollars par trimestre rien qu’avec les ventes d’hydrocarbures, a assuré le portail spécialisé en recherche économique.

Tant que les prix du pétrole et les volumes d’exportation se maintiendront aux niveaux actuels, l’excédent de la balance courante de la Russie sera suffisant pour maintenir le pays à flot, y compris en se coupant de son principal marché du gaz, a estimé l’économiste Liam Peach.

Dans la situation actuelle des prix, la balance des paiements de la Russie est si forte que le pays pourrait maintenir les exportations de gaz vers l’Europe à 20 pour cent des niveaux normaux pendant au moins trois ans, a indiqué l’expert.

La suspension ou non des livraisons de gaz vers l’Europe sera une décision politique et la durée de celle-ci dépendra de l’ampleur des revenus pétroliers compensatoires, a-t-il souligné.

Après le début de l’opération russe en Ukraine, les États-Unis, conjointement avec l’Union européenne et d’autres pays, ont appliqué plus de quatre mille sanctions à la nation eurasienne, y compris aux importations de gaz.

Cette situation a conduit à une crise énergétique en Europe, fortement dépendante des expéditions de gaz russe, avec une hausse exponentielle de la valeur de l’énergie.

peo/rgh/tdd 

EN CONTINU
notes connexes