jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un député irlandais demande au gouvernement d’engager des médecins cubains

Londres, 2 septembre (Prensa Latina) Le député indépendant Thomas Pringle a exhorté aujourd’hui le gouvernement irlandais à engager des médecins cubains pour combler le déficit de spécialistes dans ce pays européen.

J’ai échangé avec l’ambassadeur de Cuba (Bernardo Guanche) sur la possibilité de faire venir du personnel médical cubain en Irlande afin de soutenir nos services de santé, et ils sont très ouverts à cette suggestion, a déclaré le législateur dans un courriel envoyé au ministre de la Santé, Stephen Donnelly, et divulgué ce vendredi sur son site officiel.

Pringle, qui est coordinateur du groupe parlementaire d’amitié entre les deux nations, a souligné que d’autres pays européens, dont l’Italie, ont récemment fait appel à des travailleurs du secteur de la santé cubains et qu’il ne devrait y avoir, a-t-il estimé, aucun obstacle à ce que l’Irlande fasse de même.

Il ne fait aucun doute qu’il y a une pénurie de médecins dans tous les services de santé irlandais, et cela ne sera pas résolu à court terme par la formation d’un personnel supplémentaire, a-t-il déclaré.

Soulignant qu’il ne voit pas de raison de ne pas engager des médecins de l’île caribéenne, le député a déclaré que cette décision contribuerait à améliorer les soins de santé des citoyens irlandais.

Je vous demande de considérer cela comme une solution viable, a souligné Pringle, qui s’est proposé pour aider à concrétiser le projet.

Plus de 600 000 professionnels de la santé cubains ont travaillé dans 165 pays depuis que Cuba a lancé son programme de collaboration médicale en mai 1963.

Actuellement, selon les données du ministère de la Santé publique de l’île des Caraïbes, environ 50 000 collaborateurs cubains de la santé travaillent dans 67 pays du monde, dont le Mexique, le Qatar, l’Arabie saoudite et l’Algérie.

peo/ode/nm 

EN CONTINU
notes connexes