samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un festival libanais débute par un hommage à la journaliste palestinienne assassinée en mai dernier

Beyrouth, 2 septembre (Prensa Latina) Le Festival de l’image de Beyrouth, au Liban, a débuté hier sa deuxième édition par un hommage à la journaliste palestinienne Shireen Abu Akleh, assassinée par l’armée israélienne le 11 mai dernier.

Sous le titre « Hommage à Shireen Abu Akleh », l’exposition commémore à la Bibliothèque nationale de la capitale la célèbre correspondante de la chaîne Al Jazeera qui a perdu la vie dans le camp de réfugiés de Jénine, en Cisjordanie occupée, alors qu’elle couvrait une opération militaire israélienne.

L’événement, organisé sous les auspices du ministre de la Culture du gouvernement provisoire, Wissam Al-Murtada, comprendra notamment jusqu’à la fin du mois une exposition photographique à la mémoire des victimes de l’explosion du port de Beyrouth, survenue le 4 août 2020.

Depuis sa création en 2019, le festival promeut la diversité artistique dans le but d’attirer des publics variés, de fournir aux photographes locaux et internationaux de différents niveaux une plateforme professionnelle, dynamique et inspirante pour interagir, présenter leur travail, partager des expériences et échanger.

peo/ssa/mv/yma

EN CONTINU
notes connexes