vendredi 19 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les syndicats européens alertent sur les prix élevés de l’énergie

Bruxelles, 6 septembre (Prensa Latina) Près de dix millions de travailleurs ont des difficultés à payer les factures d’énergie en Europe en raison de la hausse des prix de l’électricité et du gaz, a averti aujourd’hui la Confédération européenne des syndicats (CES).

Dans un communiqué, les syndicats ont appelé les gouvernements européens, dont les représentants se réuniront vendredi prochain pour discuter des questions énergétiques, à « mettre fin à des hausses de prix insoutenables ».

Selon une étude réalisée par l’Institut syndical européen, 9,5 millions d’Européens avaient des difficultés à effectuer ces paiements avant que l’inflation n’atteigne le chiffre record de 9,1 pour cent, a déclaré la CES.

Il a ajouté que le coût du gaz et de l’électricité a augmenté de 38 pour cent dans toute l’Europe et il n’y a aucun signe d’arrêt de cette ascension.

Dans ce contexte, les travailleurs percevant le salaire minimum dans 16 pays de l’Union européenne (UE) sont obligés de réserver l’équivalent d’un mois de salaire ou plus pour avoir de l’électricité ou du chauffage dans leur foyer.

Dans une analyse par pays, un travailleur estonien doit actuellement travailler 26 jours de plus qu’en 2021 pour payer sa facture annuelle d’énergie, et un travailleur néerlandais 20 jours de plus, ont détaillé les syndicats.

Dans le même temps, en Slovaquie, en Grèce, en République tchèque et en Italie « la facture d’énergie annuelle moyenne représente maintenant plus d’un mois de salaire pour une personne recevant le salaire moyen ».

À cet égard, la Secrétaire générale adjointe de la CES, Esther Lynch, a déclaré que « les prix actuels ne sont pas supportables pour des millions de citoyens ».

peo/mv/att 

 
EN CONTINU
notes connexes