mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les affrontements au Soudan du Sud entravent le passage de l’aide humanitaire

Juba, 16 septembre (Prensa Latina) Le Programme alimentaire mondial a mis en garde vendredi contre les difficultés d’acheminer l’aide humanitaire aux populations vulnérables dans les États du Haut-Nil et de Jonglei, au Soudan du Sud, en raison des conflits intercommunautaires.

Le directeur national de l’agence des Nations unies sur place, Adeyinka Badejo, a déclaré que si les convois d’aide alimentaire n’étaient pas débloqués par les groupes armés dans ces zones, une famine majeure pourrait y survenir.

Etant donné que le temps est compté pour éviter que de nombreuses personnes ne meurent de faim, il a dit qu’il était inacceptable que les groupes de secours dans des États comme le Nil blanc soient empêchés d’accéder aux voies navigables.

Il a noté que la détérioration de la situation dans les zones situées entre les districts d’Adok et de Malakal, dans le Nil blanc, a eu pour conséquence il y a six jours qu’un convoi transportant plus de 1 000 tonnes de nourriture n’a pas pu atteindre les endroits où les habitants sont dans le besoin.

Le 9 septembre la mission des Nations unies au Soudan du Sud a condamné des nouvelles attaques de groupes armés perpétrées contre des centaines de personnes déplacées dans le nord du pays en raison de la violence.

L’agence a déclaré qu’au coeur de la violence et des conditions climatiques actuelles plus de 6,8 millions de civils au Soudan du Sud avaient besoin d’aide et de protection, beaucoup d’entre eux manquant de toit.

jcc/mgt/obf

 
EN CONTINU
notes connexes