dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

« Lula gagnera au premier tour des élections au Brésil »

Brasilia, 19 septembre (Prensa Latina) Le comité de l’ancien président brésilien Luiz Inácio Lula da Silva exhorte la campagne du candidat du Parti des travailleurs (PT) à tenter de remporter les prochaines élections dès le premier tour.

A l’avis du célèbre analyste politique Valdo Cruz, de la chaîne de télévision GloboNews, dans un commentaire paru sur le portail d’information G1, les conseillers de l’ancien mécanicien ont défini deux stratégies principales dans la dernière ligne droite de la première étape du référendum du 2 octobre.

L’une d’entre elles consistera à mener une campagne propagandiste dans le but d’encourager les gens à se rendre aux urnes et afin d’éviter des taux d’abstention élevés, notamment parmi les groupes d’électeurs qui sont en ce moment plus favorables à Lula, comme la population à faible revenu. Dans ce segment de l’électorat, l’indécision a tendance à être plus élevée.

La deuxième stratégie envisage d’attirer le vote des indécis par le discours selon lequel le second tour se jouera entre Lula et le leader d’extrême droite Jair Bolsonaro.

C’est pourquoi, selon le commentateur politique, « la meilleure solution serait d’anticiper ce conflit pour l’instant et de clôturer l’élection dès le premier tour, ce qui contribuerait à calmer les esprits dans le pays ».

Et pour garantir ce résultat dans la première étape, dit le journaliste vétéran, « la commission de Lula compte sur la forte mobilisation du parti des travailleurs (PT) dans toutes les élections qui accorde toujours une augmentation des votes pour ses candidats dans la dernière ligne droite ». Un troisième axe de la campagne consistera à concentrer les événements des deux dernières semaines dans le Sud-Est, notamment à Sao Paulo.

L’équipe de l’ancien syndicaliste analyse que le « mouvement des votes » à Sao Paulo déterminera s’il y aura ou non un second tour de l’élection.

Les conseillers de Lula estiment que si le candidat au gouvernement de São Paulo, Tarcísio de Freitas (Républicains), cesse de progresser et que l’actuel gouverneur Rodrigo Garcia (Social-démocratie) poursuit sa progression, Bolsonaro aura atteint son plafond dans l’État, ce qui profitera à l’ancien président à l’issue du premier tour.

« Le mouvement électoral à Sao Paulo déterminera s’il y aura ou non un second tour », a déclaré au blog l’un des coordinateurs anonyme de la campagne de Bolsonaro.

Selon lui, si cela se confirme, on pourrait ouvrir un espace non seulement pour l’avancée de Garcia, mais aussi pour la croissance de la candidature de l’ancien dirigeant syndical à Sao Paulo, ce qui pourrait caractériser les conditions d’une victoire même au premier tour.

Lula a gagné trois points de pourcentage en une semaine pour atteindre 44 % des voix dans un nouveau sondage réalisé par la banque BTG et l’agence de communication FSB, publié lundi. Bolsonaro apparaît avec 35, soit le même pourcentage que dans le sondage précédent.

Le président du Tribunal supérieur électoral (TSE), Alexandre de Moraes, a donné le feu vert à l’envoi de la Force fédérale dans 561 municipalités brésiliennes au vu de renforcer la sécurité des élections du 2 octobre.

jcc/mem/ocs

EN CONTINU
notes connexes