samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les autorités de Zaporozhie exigent le retrait de l’armée ukrainienne

Moscou, 22 septembre (Prensa Latina) Les autorités de la province de Zaporozhie ont retenu aujourd’hui l’attention sur le fait que les troupes ukrainiennes, censées rester dans la région après le plébiscite du week-end prochain, seraient considérées comme des envahisseurs.

Kiril Rogov, membre de l’administration civico-militaire de Zaporozhie, a manifesté jeudi que suite au référendum et à la proclamation ultérieure de l’indépendance et adhésion à la Fédération de Russie, toute force ukrainienne installée sur place serait considérée comme un occupant et un agresseur.

Le 20 septembre, les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Louhansk ont annoncé qu’elles allaient tenir des référendums sur l’adhésion à la Russie du 23 au 27 septembre.

Les administrations de Kherson et de Zaporozhie ont déclaré à l’unisson l’organisation des plébiscites sur l’adhésion à la Fédération de Russie.

Ces régions ont concerté que le plébiscite se voulait nécessaire pour « se défendre contre les actes terroristes » du gouvernement ukrainien et des membres de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord qui lui fournissent des armes « pour assassiner des civils ».

jcc/ssa/jf/gfa

 
EN CONTINU
notes connexes