jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Forte participation au référendum dans le sud-est de l’Ukraine

Moscou, 26 septembre (Prensa Latina) Les commissions électorales des quatre régions du sud-est de l’Ukraine, où se tient aujourd’hui le référendum sur l’adhésion à la Russie, ont annoncé une forte participation de la population locale.

D’après ces autorités, à la fin du troisième jour de vote dans les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Lougansk et dans les provinces de Kherson et de Zaporozhie, plus de la moitié des habitants ont exercé leur droit de vote, a rapporté lundi l’agence de presse Spoutnik.

Dans le cas de Donetsk, 1,2 million de personnes ont voté au référendum, soit plus de 77 % du nombre attendu de votants, alors que Lougansk a déclaré le processus valide en comptant les votes de plus de 50 % de la population, selon les informations rendues publiques.

Dans les provinces de Kherson et de Zaporozhie, la moitié des électeurs ont déjà exercé leur droit de vote, malgré les attaques d’artillerie initerrompues des forces ukrainiennes, ajoute le rapport.

Depuis le 20 septembre, les républiques populaires autoproclamées de Donetsk et de Louhansk, ainsi que les régions ukrainiennes de Kherson et de Zaporozhie ont annoncé la tenue de référendums entre le 23 et le 27 septembre dans le but de rejoindre la Fédération de Russie.

Donetsk et Lougansk étaient en fait des territoires de l’est de l’Ukraine qui avaient proclamé leur indépendance vis-à-vis de Kiev depuis mai 2014, après avoir refusé de reconnaître les nouvelles autorités issues du coup d’État de février 2014 à Kiev.

Quant à Kherson et Zaporozhie, ce sont des territoires du sud de la Russie qui bordent la mer d’Azov et la péninsule de Crimée.

Depuis le 24 février, la Russie mène une opération militaire spéciale dans ces territoires du sud-est de l’Ukraine visant à mettre fin au génocide perpétré par Kiev contre les habitants de ces territoires.

Au cours de l’opération, les troupes russes ont pu étendre leur contrôle sur l’ensemble de la région de Kherson et sur la côte de la mer d’Azov dans la région de Zaporozhie en Ukraine. Sur ces territoires, des autorités ont été mises en place et ont annoncé leur intention d’organiser des votes en vue de leur intégration à la Russie, ont commencé à diffuser des programmes de radio et de télévision russes et à rétablir des liens commerciaux avec la Crimée qui s’est séparée de l’Ukraine en mars 2014.

jcc/ssa/jf/gfa

 
EN CONTINU
notes connexes