lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La députée Barbara Lee demande à Biden d’aider Cuba après le passage d’Ian

Washington, 5 octobre (Prensa Latina) La députée étasunienne Barbara Lee a exhorté mardi le président Joe Biden à offrir une aide immédiate à Cuba pour soutenir le redressement du pays des Caraïbes après les ravages provoqués par l’ouragan Ian.

Dans un message sur Twitter, le membre du parti démocrate a rendu public son appel au président qui selon elle était un critère partagé par les membres de la Chambre des représentants des États-Unis, Gregory Meeks et Jim McGovern.

Il a ajouté que ce n’était pas le moment de laisser l’histoire entre les deux pays faire obstacle à la coopération.

Par écrit, Lee a exprimé son soutien à la demande croissante aux États-Unis d’une aide au peuple cubain qui, à la suite de l’ouragan Ian, subit l’aggravation d’une situation économique déjà difficile, aggravée par le renforcement du blocus du gouvernement étasunien.

A présent, plusieurs organisations de solidarité cubaines telles que le Mouvement mondial anti-empire (NEMO), la Fondation CubanaKoa et le Projet EL PAN collectent des fonds aux États-Unis pour aider les familles cubaines touchées par la tempête dévastatrice.

Dans un communiqué commun, ces groupes ont appelé à des contributions qui bénéficieront aux services pédiatriques des hôpitaux, aux centres communautaires, aux maisons de retraite et aux personnes les plus touchées par les effets du phénomène météorologique.

La coalition, qui articule ses efforts avec le Conseil des Églises de Cuba (CIC), représente les voix des Antillais vivant dans la nation du Nord et exhorte le président Biden à rétablir la politique de normalisation initiée par l’ancien président Barack Obama (2009-2017).

Cette initiative s’ajoute à d’autres promues par des associations telles que Puentes de Amor, The People’s Forum et le Réseau canadien sur Cuba, qui préconisent également la fin du blocus économique, financier et commercial maintenu par Washington contre l’île depuis plus de 60 ans.

Dans une déclaration publiée dans l’édition de dimanche dernier du New York Times sous le titre Let Cuba rebuild, le Forum du Peuple a demandé la fin des mesures coercitives nord-américaines et la facilitation de l’achat des fournitures nécessaires à la reconstruction du pays des Caraïbes.

jcc/livp/lam/lrd

EN CONTINU
notes connexes