dimanche 21 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La prospérité européenne est fondée sur la coopération avec la Russie

Moscou, 12 octobre (Prensa Latina) Les dirigeants des pays européennes ont avéré que leur prospérité au cours des dernières décennies a été fondée sur la coopération avec la Russie, a assuré mercredi le président russe Vladimir Poutine.

Cependant, l’économie mondiale et le secteur de l’énergie traversent à présent une crise aiguë en raison des actions de certains de ces pays, a déclaré le président russe lors de son discours au forum de la Semaine russe de l’énergie, selon l’agence de presse TASS.

La situation est également aggravée par l’instabilité des prix de l’énergie, un déséquilibre entre l’offre et la demande, ainsi que par les actions subversives de ceux qui ne sont guidés que par leurs propres ambitions géopolitiques, a manifesté le chef d’État russe.

M. Poutine a poursuivi en affirmant que « derrière le sabotage des gazoducs Nord Stream se cache quelqu’un qui cherche à briser les liens entre la Russie et l’Union européenne, à affaiblir le potentiel industriel du vieux continent et à prendre le contrôle du marché ».

« Il s’agit d’un acte de terrorisme international, dont le but est de porter atteinte à la sécurité énergétique de l’ensemble du continent, et la logique est cynique : détruire, bloquer des sources d’énergie bon marché, priver des millions de personnes et de consommateurs industriels de gaz et d’autres ressources », a renchérit le dirigeant russe.

Et puis, « les bénéficiaires du sabotage des gazoducs Nord Stream et Nord Stream 2 sont clairs : les États-Unis et les pays disposant de voies d’approvisionnement alternatives ». 

En effet, « Moscou est prêt à livrer du gaz à l’Europe via la section non endommagée du gazoduc Nord Stream deux, y compris la fourniture de volumes supplémentaires, « la balle est du côté de l’Union européenne ».

La capacité du gazoduc encore intact est de 27,5 milliards de mètres cubes par an, soit environ huit pour cent de toutes les importations de gaz en Europe. Les pipelines Nord Stream et Nord Stream 2 peuvent être réparés, mais cela n’aura de sens que si leur exploitation se justifie économiquement, a précisé le président russe Vladimir Poutine.

Le volume perdu de transit par Nord Stream au fond de la mer Baltique pourrait être transféré dans la région de la mer Noire, et ainsi faire passer les principales voies d’approvisionnement de notre carburant, de notre gaz naturel vers l’Europe par la Turquie, a-t-il conclu.

jcc/livp/mv/gfa

 
EN CONTINU
notes connexes