mercredi 24 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Bolivie annonce une initiative pour parvenir à la paix en Ukraine

La Paz, 13 octobre (Prensa Latina) Le ministre des Affaires étrangères Rogelio Mayta a affirmé mercredi que la Bolivie avait proposé aux Nations unies (ONU) la création d’une commission de pays garants pour résoudre la crise entre la Russie et l’Ukraine et parvenir à la paix.

« Nous prônons la paix et nous considérons que cette résolution, malheureusement, ne nous aide pas à trouver la paix », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse expliquant l’abstention de la délégation bolivienne sur une résolution approuvée à l’Assemblée générale des Nations unies.

Il a ajouté que, pour cette raison, le pays avait proposé et ferait pression au vu de la formation d’une commission de haut niveau d’États garants, acceptée par les parties belligérantes et dirigée par le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, afin de résoudre la situation.

Le chef de la diplomatie bolivienne a exigé un rôle plus actif de l’ONU dans la résolution de ce différend, dans lequel « il y a des intérêts hégémoniques ».

Les dirigeants des États-Unis et leurs alliés de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord soutiennent militairement l’Ukraine, au point que de nombreux experts en sécurité et en géopolitique avertissent qu’ils utilisent Kiev comme agent dans ce qu’ils appellent une guerre par procuration.

Selon des sources étasuniennes, l’aide militaire de la Maison Blanche à l’Ukraine s’élevée à 14,5 milliards de dollars depuis le début de l’opération militaire russe visant à dénazifier l’ancienne république soviétique.

jcc/livp/lam/jpm

EN CONTINU
notes connexes