jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Palestine accuse Israël d’appliquer le terrorisme au sein des zones occupées

Ramallah, 17 octobre (Prensa Latina) Le ministère palestinien des Affaires étrangères a accusé lundi Israël d’appliquer « les formes les plus brutales de terrorisme » dans les territoires occupés, tout en dénonçant la politique de deux poids, deux mesures de ce pays.

La puissance occupante prétend combattre le terrorisme, mais le pratique contre les Palestiniens, a communiqué le ministère des affaires étrangères et des expatriés.

Ladite puissance a reprouvé les opérations militaires systématiques et la colonisation juive en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, des zones occupées par les forces de Tel Aviv depuis la guerre de 1967.

À ce sujet, il a prévenu que le pays voisin tente de séparer Jérusalem du reste de la Cisjordanie par le biais des colonies.

Il a également reproché les punitions collectives soulignant qu’elles visent des citoyens sans défense.

Ces derniers jours, les forces israéliennes ont bloqué l’accès au village d’Anata et au camp de réfugiés de Shuafat, tous deux situés près de Jérusalem, de même qu’à la ville de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie.

« Des formes multiples et différentes de terrorisme d’État organisé sont pratiquées par la puissance occupante », a-t-il souligné.

Les affirmations d’Israël concernant sa lutte contre ce fléau visent à tromper l’opinion publique mondiale sur les causes de l’escalade de la violence en Cisjordanie.

À cet égard, il a noté que la véritable raison de l’augmentation des affrontements au cœur du territoire s’avérait l’occupation illégale des terres et l’expansion continue des colonies juives.

Le ministère des affaires étrangères a en plus mis en cause le travail du Conseil de sécurité de l’ONU qui n’a pas exercé ses responsabilités et n’a pas mis en œuvre ses résolutions sur la question palestinienne.

jcc/jf/rob

 
EN CONTINU
notes connexes