jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’Allemagne met en garde contre la montée de l’extrémisme due à la crise énergétique

Berlin, 17 octobre (Prensa Latina) Le premier ministre de la région allemande de Bavière, Markus Soder, a averti lundi que son pays pourrait connaître une résurgence de l’extrémisme en raison de la combinaison de la pandémie et de la crise énergétique, rapporte le quotidien allemand Bild.

La peur et l’incertitude sont le carburant des extrémistes, et avec l’arrivée de l’hiver, les gens vivent des tensions comme ils n’en ont pas connu depuis longtemps, a expliqué le politicien allemand.

D’après Soder, le mélange de la crise énergétique qui frappe la région et du coronavirus SARS-CoV-2, à l’origine de la pandémie de Covid-19, pourrait entraîner des demandes excessives et une déstabilisation de la démocratie en Allemagne.

Le politicien a expliqué que parmi les signes pertinents de la montée de l’extrémisme dans le pays figuraient l’augmentation des votes pour le parti d’extrême droite Alternative pour l’Allemagne (AfD) dans certaines régions.

L’AfD a progressé lors des dernières élections en Basse-Saxe et gagne massivement dans les sondages, il est donc important de contrer rapidement et efficacement la crise énergétique, a-t-il déclaré.

Soder a également exprimé son inquiétude concernant l’inflation en Allemagne et a souligné que le gouvernement devait prendre des mesures pour contrecarrer les effets néfastes sur l’économie du pays.

Les prix du gaz et de l’électricité ont connu une véritable hausse dans les pays européens en raison des sanctions imposées à la Russie pour son opération militaire, qui restreignent notamment l’exportation de ce produit énergétique.

Aux premières heures du 24 février, la Russie a lancé une opération militaire spéciale en Ukraine pour défendre les républiques de Donetsk et de Lougansk, précédemment reconnues par Moscou comme des États souverains, contre le génocide perpétré par Kiev.

jcc/ssa/mem/amp

EN CONTINU
notes connexes