jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Enquête sur la mort présumée de ressortissants éthiopiens au Malawi

Addis-Abeba, 21 octobre (Prensa Latina) Le ministère éthiopien des Affaires étrangères a annoncé vendredi qu’une équipe de spécialistes avait commencé à enquêter sur la mort présumée des émigrés éthiopiens au Malawi.

Avec les autorités malawites, nous enquêtons sur l’information selon laquelle 25 ressortissants éthiopiens ont été retrouvés morts sur leur territoire, a communiqué laconiquement  le ministère des affaires étrangères.

La déclaration évoque la découverte mardi dernier d’un charnier dans le nord du territoire d’Afrique du Sud-Est qui contenait les restes de 25 personnes soupçonnées d’être des immigrants éthiopiens.

L’exhumation a commencé mercredi, suite au signalement de plusieurs personnes qui collectaient du miel dans une forêt de Mzimba, une région située à environ 250 kilomètres au nord de la capitale Lilongwe, selon certains médias.

D’après les premières observations du site, il semble que les corps aient été enterrés il y a moins d’un mois.

Les Africains de l’Est utilisent souvent le Malawi pour atteindre l’Afrique du Sud via le Mozambique. Selon la police d’État, 221 immigrants illégaux ont été interceptés entre janvier et septembre dernier, dont 186 en provenance d’Éthiopie.

Vendredi, les autorités malawites ont déclaré avoir découvert les corps de quatre autres hommes, vraisemblablement des Éthiopiens, à moins d’un kilomètre de l’endroit où 25 autres ont été exhumés hier dans la réserve forestière de Mtangatanga.

jcc/mem/raj

EN CONTINU
notes connexes